jeudi 15 juin 2017

Quand on dit Nous



Chanson sur l'attentat à la mosquée de Québec.

Nous récoltons le fruit amer
Semences de haine et de mépris
Ses racines sont la peur de l’Autre
Exclu du Nous qui réunit

Dix-sept enfants sont orphelins
Six femmes privées de leurs maris
Comment dire à son fils, sa fille
‘Papa est à jamais parti’?

dimanche 11 juin 2017

Printemps mémoire

De la grève étudiante pour la gratuité scolaire au mouvement de solidarité des casseroles, le printemps érable de 2012 a marqué la collectivité québécoise. Cinq ans plus tard, je me suis demandé ce qu’il restait de souvenirs toujours vivants chez les citoyens.  
J’ai créé une installation artistique nomade représentant des marcheurs engagés et des policiers, puis je l’ai déplacée au cœur des villes de Montréal et de Québec, afin raviver les impressions des passants et de recueillir leurs propos.  
Vingt-cinq personnes ont partagé leurs impressions et leurs réflexions dans le cadre de ce projet. Les entretiens ont eu lieu lors du déploiement sporadique de l'installation dans l'espace public entre le 19 mai et le 9 juin 2017. Merci à toutes et à tous.  
Les images du projet peuvent être vues sur wartinpantois.blogspot.com

vendredi 2 juin 2017

Kamini



Je viens d'écouter le film Bienvenue à Marly-Gomont sur Netflix.

C'est l'histoire d'un courageux médecin congolais avec sa famille débarquant dans un village paumé de la ruralité française peuplé de xénophobes tenaces. C'est cliché mais en tout cas c'est basé sur une histoire vraie.

Il est marrant ce type, Kamini. C'est le fils du docteur dans le film.

Vive la France rurale!

Marly-Gomont represent!



J'suis blanc


Parce qu'on est con


Renaissance




dimanche 14 mai 2017

Clémence Desrochers n'aime pas les nonnes

De cette époque, sur YouTube, il nous reste Ce que toute jeune débutante devrait savoir, un monologue d’anthologie dénonçant le sexisme dans l’industrie alors naissante de la télévision. Un tour de force féministe, une prise de position risquée et un premier tabou déboulonné – avec son animosité publiquement étalée à l’endroit des bonnes sœurs dès ses premiers numéros, à la même époque. «C’était vraiment une vengeance, ça. [Je m’étais dit]: je vais rire d’elles parce qu’elles m’ont fait trop chier»
Clémence Desrochers : Cet été, elle fera un jardin

samedi 8 avril 2017

Vimy - Richard Desjardins


Le gouvernement canadien célèbre demain le 100e anniversaire de la bataille de Vimy. Les nationalistes et militaires considèrent cette boucherie comme étant événement fondateur du pays du Canada. Rien de moins.

Une occasion de plus pour glorifié les bains de sang sordides de la plus grande preuve de l'échec de l'humanité: la guerre.

Pour l'occasion, Richard Desjardins nous offre la chanson Vimy, ici.

Si au moins
c’était pour toi
pour la rivière ou l’moulin
j’comprendrais mieux pourquoi que demain
demain j’vas tuer quelqu’un

Quelqu’un que j’connais pas avec
une rivière un moulin
avec une femme comme toi
qui chérit aussi bien
Demain j’vas l’tuer pour rien

Si la vie veut m’offrir
un dernier sentiment
ce serait mon désir
de mourir avant lui

Au moins qu’on m’épargne
la frayeur
de croiser son regard

Enterre mes outils dans la cour
Détache le chien pour toujours
T’offriras ta beauté
à mon frère qui la voulait aussi

Si jamais je reviens
t’auras le réconfort
d’un p’tit assassin
ou d’un grand homme mort

Pour rien, pour rien, pour rien.

vendredi 17 mars 2017

Les chansons «anti-police» du rap québécois

Lors de l’événement «Rap Battle Against Police Brutality», HHQc vous avait concocté une playlist des meilleures chansons anti-police du rap québécois. Cependant, comme la liste était très incomplète, nous avons décidé de remettre les pendules à l’heure avec d’autres morceaux tous aussi importants. Voici donc, en cette Journée internationale contre la brutalité policière, une playlist un peu plus achevée pour vous aider à passer à travers ce 15 mars enneigé.

A écouter sur hhqc.com.

mercredi 8 février 2017

All Refugees are Welcome - Norman Nawrocki



Le vétéran violoniste expérimental de Montréal, Norman Nawrocki lance son tout nouveau album de musique et du spoken word "anti-Trump-isme".

Parallèlement Nawrocki combat un cancer de la peau en ce moment alors nous allons lui souhaiter amour et solidarité.