mercredi 4 octobre 2017

Et si j'avais tort



Ça c'est particulier. Il s'agit de la chanson-thème de la campagne d'information "Et si j'avais tort" du Centre de Prévention de la Radicalisation Menant à la Violence.

Le centre bizarre qui étudie l'extrême-droite et l'extrême-gauche. Eh oui, il s'intéresse de la même façon à ceux qui partent en Syrie combattre avec l'EI qu'avec ceux qui pillent les boutiques de saucisse d'Hochelaga-Maisonneuve.

Et si j'avais tort
La campagne « Et si j’avais tort ? » ne cherche pas à convaincre
quiconque d’abandonner une idéologie ni à délégitimer certains
groupes extrémistes, quels qu’ils soient. Elle s’intéresse au contraire
aux différentes attitudes qui peuvent conduire à la radicalisation
violente.
Pour plus d'informations, visitez : etsijavaistort.org
Au moins ils ne tombent pas dans le paternalisme.

Une chanson de Webster avec GLD et Fresh Corleone.

samedi 30 septembre 2017

Sniffer du gaz

La campagne municipale vient de commencer à Québec. L'enjeu principal en est le transport.

Le maire sortant est fier de son bilan plein d'élargissements d'autoroutes faramieux. Il a notamment ajouté une voie sur Henri IV de 500 millions $ pour 2 misérables kilomètres.

Le candidat de la radio-poubelle hystérique pro-auto met plutôt de l'avant un projet d'autoroute souterraine sous le fleuve à 4 milliards.

On se croit de retour en 1960.



1000 junkies plongés dans une transe
Transportés par l'ivresse d'essence
Tu serres les dents dans ton auto
Pris dans le trafic comme un idiot


vendredi 29 septembre 2017

L'envers du décor



Bienvenue à Québec, ma ville provinciale
Autoproclamée capitale nationale
Divisée en deux, séparée par une côte
Tu peux par venir de la basse et te prendre pour la haute

Québec, ville de chicanes de clochers
Il y en a toujours une demie qui haït l’autre moitié

Napoléon fait bander les gens d’affaires
Les gérant d’estrades et les caisses populaires
À force d'élire en entier la chambre de commerce
Faudrait pas s’étonner que la ville soit une business

Québec, ville de chicanes de clochers
Il y en a toujours une demie qui haït l’autre moitié

Si tu viens à Québec, reste dans le Vieux et dans le port
Sors pas du guide, tu verrais l’envers du décor
Si tu es déjà dans la ville, sors toi la tête du cul
T'auras pas à voter pour un autre parvenu

Québec, ville de chicanes de clochers
Il y en a toujours une demie qui haït l’autre moitié

lundi 18 septembre 2017

Hymne au maréchal Pétain



Une chanson écrite au Québec.

Ça se trouve dans un documentaire sur le bon vieux fascisme québecois. Une affaire que les historiens ne veulent pas trop parler.

Mais rendu ou on en est, ça devient de plus en plus difficile de cacher l'éléphant dans la pièce.

Avertissement
Vérification faite, l'historienne à l'origine du documentaire a été dénoncée pour notamment avoir truqué, enjolivé et amplifié certains faits.

Je me souviens - Un film qui joue avec la vérité

(L'auteur conclu cependant par "en surprendrai peut-être quelques-uns, mais convaincu de la nécessité de l'approche pamphlétaire dans le domaine des idées, j'en conclurai ceci: si leurs exagérations servent à briser l'indifférence et à relancer le débat, elles n'auront pas été inutiles.")

mardi 12 septembre 2017

Shérif - Keith Kouna


Mon père est pays
Ma mère est patrie
Mon père est drapeau
Ma mère est chaos
Mon père est profit
Ma mère est crédit
Mon père est maraud
Ma mère est maquereau
Mon père est pourri
Ma mère est mépris
Mon père est barreaux
Ma mère est cachot
Mon père est tuerie
Ma mère est boucherie
Mes vieux sont tarés
Et moi j’vais pas voter 

lundi 7 août 2017

Le marteau

Par Victor Jara, martyr communiste


Par Claude Francois, prince du kitsh


mardi 1 août 2017

Sidi Wacho



La ville de Québec recevait un vent d'air frais la semaine dernière avec la présence de la joyeuse bande de Sidi Wacho.

Cumbia + révolution + hip-hop + accordéon = Sidi Wacho.
Sidi Wacho est né de la rencontre entre le rappeur Saïdou du Ministère des Affaires Populaires (MAP) et les chiliens Dj Antu et Juanito Ayala à Yungay, un quartier populaire de Santiago du Chili. Leurs premiers échanges sur les inégalités sociales, le racisme, l’impérialisme et la réalité des quartiers populaires de France et du Chili leur donneront rapidement quelques idées de chansons et l’envie de créer un nouveau collectif mêlant hip-hop et sonorités sud-américaines. 
- Sidi Wacho, projet exotique et enthousiasmant de Saïdou du MAP